Divers

Qu'est-ce que Salep: en savoir plus sur les plantes d'orchidées Salep

Qu'est-ce que Salep: en savoir plus sur les plantes d'orchidées Salep


Par: Bonnie L. Grant, agricultrice urbaine certifiée

Si vous êtes turc, vous savez probablement ce qu'est salep, mais le reste d'entre nous n'en a probablement aucune idée. Salep provient de plusieurs espèces d'orchidées décroissantes. Leurs racines sont déterrées et préparées pour faire du salep, qui est ensuite transformé en crème glacée et en boisson chaude apaisante. Le processus tue les plantes, ce qui rend les racines d'orchidées salep très coûteuses et rares.

Informations sur l'usine de Salep

Salep est au cœur d'une boisson traditionnelle turque. D'où vient salep? On le trouve dans les racines de nombreuses espèces d'orchidées telles que:

  • Anacamptis pyramidalis
  • Dactylorhiza romana
  • Dactylorhiza osmanica var. osmanica
  • Himantoglossum affine
  • Ophrys fusca, Ophrys. holosericea,
  • Ophrys mammosa
  • Orchis anatolica
  • Orchis coriophora
  • Orchis italica
  • Orchis mascula ssp. pinetorum
  • Orchis morio
  • Orchis palustris
  • Orchis simia
  • Orchis spitzelii
  • Orchis tridenté
  • Serapias vomeracea ssp. orientali

Noter: La plupart de ces variétés d'orchidées salep sont en danger en raison de la perte d'habitat et de la surexploitation.

Les orchidées sauvages de Turquie fleurissaient à travers la colline et les vallées. Ce sont quelques-unes des fleurs sauvages les plus jolies et les plus uniques. Certaines des variétés d'orchidées sont préférées pour le salep car elles produisent des tubercules ronds et gras par opposition à des racines allongées et ramifiées. Le tubercule doit être coupé et cela tue la plante mère.

La récolte insensible de la plante a conduit à l'interdiction de certaines espèces comme source de salep. La plupart des souches de salep récoltées pour être utilisées dans le pays ne peuvent être expédiées hors de Turquie. Plusieurs autres régions récoltent également les racines d'orchidées pour leurs propriétés médicinales, épaississantes et stabilisantes.

Les plantes d'orchidées Salep sont en fleurs au printemps. À la fin de l'été, les tubercules sont remplis de l'amidon qui crée le salep. Les tubercules charnus et lavés sont brièvement blanchis, puis les peaux sont enlevées et les tubercules sont séchés. Certaines informations sur les plantes salep suggèrent qu'elles sont bouillies dans du lait, mais cela ne semble pas nécessaire.

Les tubercules correctement séchés peuvent se conserver longtemps jusqu'à leur utilisation, moment auquel ils sont broyés. La poudre est jaunâtre et utilisée pour épaissir certains comestibles ou comme médicament. Il y a une teneur élevée en mucilagineux ainsi qu'en sucre.

La boisson courante à base de poudre est particulièrement attrayante pour les enfants, mais les adultes apprécient également la concoction. Il est bouilli avec du lait ou de l'eau et assaisonné de différentes manières avec de la racine de sassafras, de la cannelle, du gingembre, des clous de girofle et sucré avec du miel.

Parfois, il est mélangé avec du vin pour donner aux personnes souffrant de certaines maladies. Il est également ajouté à une forme de crème glacée durcie qui est un dessert populaire. La poudre est également transformée en un médicament qui peut soulager la détresse gastro-intestinale et améliorer le régime alimentaire des nourrissons et des personnes malades.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le


La coriandre est une plante annuelle aromatique à croissance rapide qui pousse mieux par temps plus frais du printemps et de l'automne. Voici comment faire pousser de la coriandre (et de la coriandre) dans votre jardin.

Cette herbe est utilisée pour aromatiser de nombreuses recettes et la plante entière est comestible, bien que les feuilles et les graines soient le plus souvent utilisées.

Coriandre vs coriandre

La coriandre et la coriandre sont des parties différentes de la même plante.

Coriandre, Coriandrum sativum, se réfère généralement aux feuilles de la plante, qui sont utilisées comme herbe. Ceci décrit le stade végétatif du cycle de vie de la plante.

La coriandre fait référence aux graines, qui sont généralement moulues et utilisées comme épice. Cela se produit après la floraison de la plante et le développement des graines.

Plantation

  • Plantez la coriandre au printemps après la dernière date de gel ou à l'automne. Dans le sud-ouest des États-Unis, une plantation d'automne peut durer jusqu'au printemps jusqu'à ce que le temps se réchauffe à nouveau.
  • Ne cultivez pas dans la chaleur estivale car les plantes vont s'envoler (de sorte qu'elles seront au-delà de la récolte). Les feuilles qui poussent sur les plantes boulonnées ont tendance à avoir une saveur amère.
  • Il est préférable de choisir un site ensoleillé qui permettra à la coriandre de s'auto-ensemencer comme il se doit. Plantez dans un jardin d'herbes aromatiques ou au coin d'un potager. Lorsque le temps se réchauffe, la plante termine rapidement son cycle de vie et envoie une longue tige qui produira des fleurs et plus tard des graines. De petites plantes pousseront pendant la saison et au printemps suivant.
  • Plantez les graines dans un sol léger et bien drainé et espacez-les de 1 à 2 pouces. Semez les graines à intervalles de 3 semaines pour une récolte continue.
  • Espacez les rangées à environ 12 pouces l'une de l'autre.
  • Il est important de garder les graines humides pendant leur germination, alors n'oubliez pas d'arroser les plantes régulièrement.
  • Arrosez les plants régulièrement tout au long de la saison de croissance. Ils nécessitent environ 1 pouce d'eau par semaine pour une meilleure croissance.
  • Les semis minces à 6 pouces de distance pour qu'ils aient de la place pour développer des feuilles saines.
  • Une fois que les plantes sont établies, elles n'ont pas besoin d'autant d'eau par semaine. Gardez-les humides, mais veillez à ne pas trop les arroser.
  • Fertilisez une ou deux fois pendant la saison de croissance avec un engrais azoté. Appliquer ¼ tasse d'engrais par 25 pieds de rang. Assurez-vous de ne pas trop fertiliser les plantes.
  • Pour éviter les mauvaises herbes, paillez autour des plantes dès qu'elles sont visibles au-dessus du sol. Vous pouvez également labourer peu profondément pour aider à prévenir les dommages aux racines causés par les mauvaises herbes.

Ravageurs / Maladies

Pour lutter contre les insectes, utilisez un savon insecticide une fois qu'ils sont repérés sous les feuilles.

Nettoyez les débris et les plantes usées pour éviter le flétrissement et la moisissure.

Un problème commun avec la coriandre est son cycle de croissance rapide. Comme mentionné ci-dessus, il ne poussera pas correctement dans la chaleur de l'été. Cultivez de manière à récolter au printemps, à l'automne ou en hiver (dans les climats doux).

Récolte / Stockage

  • Récoltez pendant qu'il est bas. Lorsque la coriandre pousse sa tige, coupez la plante après la chute des graines et laissez-la s'auto-ensemencer.
  • Les grandes feuilles peuvent être coupées individuellement des plantes. Pour les petites feuilles, coupez-les de 1 ½ à 2 pouces au-dessus de la couronne.
  • Vous pouvez également retirer la plante entière en même temps, cela signifie que vous ne pourrez pas continuer à récolter pour le reste de la saison de croissance.

  • Pour stocker les graines de coriandre, coupez les têtes de graines lorsque la plante commence à brunir et mettez-les dans un sac en papier. Accrochez le sac jusqu'à ce que la plante sèche et que les graines tombent. Vous pouvez ensuite stocker les graines dans des contenants scellés.
  • Pour conserver les feuilles de coriandre, vous pouvez les congeler ou les sécher. Pour congeler, mettez les feuilles dans un sac de congélation refermable et rangez-les dans votre congélateur. Pour les sécher, suspendez la plante dans un endroit chaud jusqu'à ce qu'elle soit complètement sèche, puis stockez les feuilles dans un sac ou un récipient refermable.

Variétés recommandées

  • Les variétés à floraison lente, telles que «Costa Rica», «Leisure» et «Long Standing» sont les meilleurs choix pour récolter les feuilles.

Esprit et sagesse

  • On pense que la coriandre symbolise la valeur cachée. Découvrez plus de significations végétales ici.
  • La coriandre a-t-elle le goût du savon? Les gens signalent parfois une forte aversion pour la coriandre, affirmant qu'elle a exactement le goût du savon. Certaines études montrent que cette réaction peut être influencée par la génétique, tandis que d'autres proposent que le goût soit dû à une molécule appelée aldéhyde, qui se produit naturellement dans la coriandre, mais est également utilisée dans certains savons. La coriandre a-t-elle le goût du savon pour vous? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous!

Recettes


Salep: Le goût délicieux provient d'orchidées sauvages

Salep ou Sahlep, généralement la boisson d'hiver du chauffage interne en Turquie. Salep est vendu sous forme de poudre prête et mélangé avec de l'eau froide ou du lait, bouilli jusqu'à durcissement, puis ajouté avec de la cannelle à volonté.

Salep est obtenu à partir des racines d'orchidées que l'on trouve rarement en Asie occidentale et en Turquie. L'orchidée est une plante qui aime l'ombre. Pousse généralement dans des zones telles que les forêts, le maquis, les prairies et les oliveraies. Anatolie au nord, à l'est, au sud-est et au sud de Kastamonu, Silifke, Antalya, Mugla, Safranbolu et enfin à Kahramanmaras qui est célèbre pour ses glaces. Il existe environ 150 espèces d'orchidées en Turquie. 30% de celui-ci peut être utilisé pour la production Salep.

Le mot «Salep» a été utilisé pour la première fois en 1421 par Yadigâr-ı İbni Şerif pour décrire «l'orchidée et sa racine». Evliya Çelebi, dans son livre Seyahatname, a utilisé le mot «salep» pour «poudre dérivée de la racine d'orchidée et de la boisson qui en est issue». Cependant, Ahmet Vefik Pacha a donné une information intéressante sur salep dans son livre intitulé Lugat-ı Osmani en 1876:

«(…) On dit que les jours d’hiver, χusyetüs-saˁleb سعلب, ce sont les testicules de renard (…) qui est une plante qui ressemble à un testicule de renard, une sorte de gousse d’ail.»

En effet, «Salep» en arabe, «χuṣyatu’ṯ-ṯaˁlab» (خصية الثعلب), qui provient du testicule du renard. Comme indiqué dans le glossaire Nisanyan, le mot orhis dans le sens de «testicule» en latin était utilisé pour décrire l'orchidée en raison de la forme des rhizomes de l'orchidée. En anglais, les «dogstones» sont utilisés pour décrire les orchidées au sens de «dog testicle». Dans la bouche de l’Anatolie, l’orchidée est appelée «testicule de chien».

Afin de produire cette poudre, les bulbes de l'orchidée (Orchis, Ophyrus, Serapias, Platanthera, Dectylorhiza) sont prélevés, séparés, lavés, bouillis, séchés et enfin tirés en petits morceaux.

Les archives de cette plante sont utilisées depuis les XIIe et XIIIe siècles, depuis les palais des médecins utilisés dans les prescriptions médicales des sultans ottomans. Les sultans l'ont également apprécié car on pensait qu'il avait un effet aphrodisiaque amer. Renforce également le système immunitaire, la toux et le rhume seraient bons. Aujourd'hui, on sait que l'effet de la toux avec du mucilage dans le salep. Le mucilage a également la capacité de donner de la consistance car il a une grande capacité de rétention d'eau. Cette caractéristique est également essentielle dans l'industrie de la crème glacée. Le salep utilisé dans la célèbre glace Maraş donne à la glace sa consistance adhésive. Vous pouvez trouver le délicieux salep dans notre magasin.

Les chercheurs disent avoir besoin de 1 000 à 4 000 ampoules pour fabriquer un kilogramme de poudre de sahlep. Considérant que la production de sahlep se situe entre 30 et 50 tonnes pour répondre aux besoins des secteurs alimentaire, médical et cosmétique de notre pays, on peut comprendre que plus de 50 millions d'orchidées ont été détruites chaque année. Étant donné que le bulbe dominant de l'orchidée est utilisé dans la production de poudre de sahlep, la vie de l'orchidée est également terminée. Ainsi, la récolte excessive des populations d'orchidées sauvages en Turquie a été menacée.

La Turquie a un plan d'action Salep Eylem, qui a été lancé en 2014 et achevé en 2018. La Turquie importait ce produit coûteux jusqu'en 1996, car les espèces d'orchidées menacées d'extinction. La recherche sur la culture d'orchidées dans l'environnement du jardin a été couronnée de succès, par l'Institut de recherche agricole de la mer Égée. Dans la prochaine étape du plan, il y a des études de ces orchidées à former par les agriculteurs. Pour la première fois à Bilecik cette année, des orchidées ont été produites à des fins industrielles. Dans la province de Yozgat, l'orchidée a été cultivée dans le champ a commencé à être plantée.


L'autre jour, nous nous sommes réunis autour d'une table au Garden View Café pour goûter quelque chose que seul l'un de nous avait goûté auparavant: des racines d'orchidées en poudre.

Boisson hivernale traditionnelle dans les cafés et restaurants de Turquie, le salep est fabriqué à partir des racines tubéreuses des orchidées, en particulier des orchidées terrestres du genre Orchis. Séchée et en poudre, la farine obtenue est combinée dans un mélange de boisson avec d'autres ingrédients, tout comme le chocolat chaud ou les épices chai: du sucre, de la fécule de maïs, du lait en poudre, de la cannelle et de la vanilline (le principal composant aromatique de la vanille) sont ajoutés.

Une tasse de salep chaude est parfaite lors d'une journée hivernale.

Les instructions sont simples pour le chocolat chaud: mélangez 1½ cuillère à soupe de salep en poudre dans 6 onces de lait cuit à la vapeur ou bouillant. Saupoudrer de cannelle. Servir dans de petites tasses.

Notre leçon de salep est venue de la seule personne qui avait non seulement goûté au salep auparavant, mais qui avait grandi en buvant - l'horticulteur Ayse Pogue, qui est originaire d'Istanbul.

Horticulteur Ayse Pogue

Salep n’est pas facilement disponible en Amérique, il est arrivé ici grâce à la mère d’Ayse, Figen Ormancioglu, qui l’a aimablement apportée lors d’une récente visite. (Le nom de famille se traduit par «fils du forestier» - l’amour d’Ayse pour la botanique est dans son sang.)

Quel est le goût de salep? «Chai», «genévriers» et «J'en prendrai un autre verre» sont trois réponses que les papilles gustatives américaines ont du mal à définir. Doux et salé et épicé à la fois, il y a une note d'écorce ou d'arbre dedans - Ayse explique que la gomme arabique, fabriquée à partir de la sève de l'acacia, est aussi un ingrédient, plus familier aux palais orientaux que occidentaux.

Et qu'est-ce qui est servi avec salep? «Bonne conversation», dit Ayse, comme c'est le cas pour toutes les commandes de boissons au café. Vous partez pour Istanbul? Vous dépenserez de 4 $ à 5 $ pour une tasse de salep dans un café de la ville.

Récemment, nous avons beaucoup parlé d’orchidées comestibles, en particulier avec la vanille qui occupe une place importante dans le salon des orchidées de cette année. Alors que la vanille est, de loin, l'aliment le plus connu produit à partir d'orchidées (c'est le fruit en forme de haricot de l'orchidée vigne Vanille planifolia), d'autres orchidées sont consommées de différentes manières à travers le monde.

  • Le chikanda est un aliment zambien à base de tubercules d'orchidées pilés et épaissis à la consistance d'une gelée, puis servis en tranches.
  • Olatshe est un plat quotidien au Bhoutan, où Cymbidium les orchidées sont cuites avec des épices et du fromage.
  • Quelque Dendrobium les fleurs sont comestibles et les cannes ressemblant à du bambou sont des ingrédients dans les sautés et les sauces asiatiques.
  • La crème glacée turque, ou dondurma, est également fabriquée à partir de salep. Certains dondurma sont si moelleux et élastiques qu'ils peuvent être tranchés et mangés avec un couteau et une fourchette.


Base de connaissances sur le jardinage

Parcourir la base de connaissances

Questions récemment ajoutées

Question:

Quel est le nom botanique de la châtaigne d'eau? Va-t-il pousser ici? Y a-t-il d'autres plantes aquatiques qui ont des tubercules comestibles qui prospéreront dans le nord-ouest du Pacifique? Qu'en est-il de la racine de lotus comestible, du lotus chinois?

Lotus chinois ou sacré (Nelumbo nucifera) est rustique dans les zones 4 à 10 et est considéré comme envahissant dans certaines parties de certaines parties du Midwest et du sud-est des États-Unis. Cet article dans The Guardian par Mark Griffiths, auteur de La quête du Lotus, suggère de le cultiver dans un conteneur dans une véranda ou sur une terrasse ensoleillée. Cependant, vous ne voudrez peut-être pas récolter les tubercules d'un lotus cultivé dans un récipient relativement petit, car la plante doit être suffisamment grande pour avoir un système substantiel de croissance linéaire afin de sacrifier certains de ses tubercules pour la consommation humaine. Selon la Colorado Water Garden Society, «le lotus pousse de façon linéaire, avec une séquence d'un tubercule produisant une feuille et peut-être une fleur, puis commençant un autre tubercule pour répéter le cycle... Tubercule, feuille, fleur, tubercule, feuille , fleur, etc. Chaque point terminal produit une seule feuille et fleur, puis envoie la nouvelle croissance suivante. Sous le sol, la croissance du lotus prend l'une des deux formes suivantes: coureurs et tubercules. La croissance estivale "coureuse" est mince et long (jusqu'à 24 "+)."

Lotus jaune américain (Nelumbo lutea) a également des tubercules comestibles, mais il peut être un producteur agressif. Si vous recherchez des plantes, sachez qu'il y a parfois une confusion d'identité parmi Nelumbo, Nymphaea, Nymphoides, et Nuphar. Dans le comté de King, il existe deux nénuphars envahissants communs qui sont parfois confondus avec des lotus, Nymphaea odorata et Nymphoides peltata. Alors que certains de ces nénuphars ont des tubercules qui ont été considérés comme comestibles en période de famine, ils ne sont pas une source de nourriture souhaitable.

Le nom commun `` châtaigne d'eau '' peut faire référence aux bulbes comestibles de la châtaigne d'eau chinoise familière de la cuisine asiatique (Eleocharis dulcis), qui appartient à la famille des carex (Cyperaceae), ou à la châtaigne d'eau européenne (Trapa natans), qui appartient à la famille des salicaires (Lythraceae). Eleocharis n'est pas résistant à l'hiver dans notre région (il nécessite les zones 9 à 11). Trapa natans est une mauvaise herbe nuisible de l'Oregon et figure sur la liste de quarantaine des mauvaises herbes nuisibles de l'État de Washington, ce n'est donc pas un bon choix si vous prévoyez de cultiver vos propres plantes aquatiques. La page Web Eat the Weeds de Green Deane décrit les différences entre ces plantes.

Une plante indigène couramment cultivée avec des tubercules comestibles est Sagittaria latifolia (pointe de flèche commune, wapato, pomme de terre de canard). C'est une plante ornementale attrayante dans un jardin aquatique. Selon le Missouri Botanical Garden, les tubercules féculents de la taille d'une balle de golf qui se développent aux extrémités des rhizomes (coureurs souterrains) "sont comestibles et peuvent être bouillis ou cuits au four et consommés comme un aliment semblable à une pomme de terre. Les Amérindiens les ont récoltés et consommés. tubercules, qui dans certaines régions étaient connus sous le nom de wapato. Les tubercules sont également une source de nourriture importante pour la sauvagine, d'où le nom de pomme de terre de canard. " Selon Eat the Weeds, seulement Sagittaria latifolia présente un intérêt comestible pour l'homme car la taille des tubercules ou des bulbes est plus importante que chez les autres espèces. Généralement, plus la taille des feuilles est grande, plus le tubercule comestible est gros. Dans tous les cas, évitez de planter les deux espèces de Sagittaire sur la liste des mauvaises herbes nuisibles de l'État de Washington: S. platyphylla (liste de quarantaine) et S. graminea (classe B).

Question:

Qu'est-ce qu'un Amarine et devrais-je le cultiver? Aussi, quand plantez-vous les bulbes?

X Amarine est une croix de l'ampoule sud-africaine Nérine et Amaryllis belladone (Dames nues). Selon la Pacific Bulb Society, les plantes ont des fleurs plus grandes que Nérine. La croix a été développée aux Pays-Bas en 1940, selon cet article de Graham Duncan du Jardin botanique national de Kirstenbosch en Afrique du Sud.

Ce site de jardinage commercial britannique dit que x Amarine améliore les habitudes de floraison réticentes et imprévisibles de Nerine. X Amarine garde son feuillage pendant sa floraison. Nérine, d'autre part, produit du feuillage au printemps et fleurit lorsque le feuillage meurt en automne.

Dans son article sur Belles de la frontière d'automne, Graham Rice dit que × Amarine tubergenii se situe entre ses parents en nombre de fleurs et en taille de fleur. Pour une perspective du nord-ouest du Pacifique sur la croissance Nérine (et ses cousins), vous pouvez trouver l'article de Susan Calhoun dans Jardinage fin utile. En ce qui concerne le moment de planter ces bulbes à floraison automnale dans le nord-ouest, nous suggérons de le faire en mai, lorsque tout danger de gel est passé depuis longtemps.

Question:

J'ai remarqué un jardin P-Patch de Seattle qui utilisait du myriophylle du lac Washington comme paillis dans les parterres de légumes. Cela m'a fait m'interroger sur l'utilisation d'autres plantes aquatiques comme paillis, comme les algues. Serait-ce bénéfique pour les plantes? Ou ajouterait-il du sel au sol et causerait-il des problèmes?

Le myriophylle (myriophylle à épi ou Myriophyllum spicatum) est une mauvaise herbe nuisible de classe B dans l'État de Washington et figure sur la liste de quarantaine. Je ne sais pas si le déplacement du myriophylle dragué du lac dans un jardin comme paillis viole l’interdiction de la quarantaine de «transporter des plantes», mais il est vraisemblablement mort avant d’être répandu sur les plates-bandes. Lorsque les plantes se décomposent, elles donnent des nutriments (potentiellement bénéfiques pour le sol, mais au détriment du lac car elles provoquent la croissance des algues), mais le lac Washington n'est pas une étendue d'eau immaculée, et je serais quelque peu préoccupé par les polluants.

Quant à l'utilisation des algues comme paillis dans le jardin, le livre Algues: comestibles, disponibles et durables par Ole Mouritsen (University of Chicago Press, 2013) note que les algues sont utilisées comme engrais depuis des siècles dans les régions côtières. "En France et en Islande, cette pratique remonte au moins au 14ème siècle." En Ecosse et en Irlande en particulier, des restes d'algues qui échouent sur le rivage ont été ajoutés au sol pour former des plates-bandes surélevées pour les pommes de terre et d'autres cultures. De tels lits retiennent bien l'humidité, mais la salinité du sol (nocive pour les vers de terre et certaines plantes) et les polluants provenant de l'eau contaminée sont préoccupantes, il est donc préférable de laver les algues dans l'eau de pluie avant utilisation. Les plantes qui étaient à l'origine des plantes de rivage, comme les asperges, le chou et le céleri, sont plus tolérantes au sel.

Il y a une discussion enrichissante sur le forum du Jardin botanique de l'Université de la Colombie-Britannique sur l'utilisation des algues dans le jardin. Un biologiste demande instamment de rincer les algues à la plage pour libérer toutes les créatures qui pourraient y être attachées. Même les algues séchées plus haut sur la plage abritent des êtres vivants qui ne survivront pas si vous les transportez involontairement avec les plantes que vous collectez. De plus, il peut y avoir des graines et des racines d'autres plantes que vous ne voudrez peut-être pas introduire dans votre jardin.

Il est à noter que vous devez avoir un permis pour récolter des algues sur les plages de Washington, ce n'est pas autorisé partout, et là où cela est autorisé, il y a une limite de poids humide de dix livres. Il existe des directives spécifiques sur les outils à utiliser et sur la façon de laisser la base de la plante derrière elle pour qu'elle puisse continuer à s'épanouir. N'oubliez pas que les algues font partie intégrante d'un écosystème complexe et que vous ne voulez pas perturber l'habitat et les sources de nourriture lors de la cueillette de plantes à utiliser comme paillis. Tenez également compte de tous les avis publiés sur les polluants qui pourraient avoir été rejetés dans l'eau où vous récoltez.

Cela étant dit, il n'a pas beaucoup de sens de ramasser des algues comme paillis à moins que ce ne soit «dans votre propre jardin», c'est-à-dire que vous habitez près de la plage. Il existe des options de paillis plus durables (alimentez un tas de compost avec des matériaux déjà présents dans votre jardin et utilisez-les comme paillis pour obtenir des copeaux de bois gratuits auprès d'un arboriculteur local) qui ne comportent pas autant de facteurs environnementaux à prendre en compte.

Question:

Où puis-je obtenir des informations sur les concepteurs de jardins? Je suis plus intéressé par les designers que par les architectes paysagistes.

Certaines sources d'informations et contacts pour la conception de jardins sont

Association des paysagistes professionnels (recherchez les chapitres APLD, puis choisissez dans la liste des États / régions)

Les diplômés du Edmonds Community College en horticulture sont parfois présentés sur la page d'accueil du programme lorsqu'ils créent une entreprise. Vous pouvez également contacter le département et voir s'il a des informations sur les concepteurs de jardins.

Question:

Le fruit d'aubépine est apprécié dans la médecine traditionnelle chinoise pour la digestion, la circulation, la tension artérielle et tout ce qui a trait au cœur. Quels types d'aubépine pourrais-je cultiver ici dans le nord-ouest du Pacifique qui partagent les mêmes propriétés médicinales que celles utilisées en Chine? J'ai trouvé un fruit sur un arbre de mon quartier qui me rappelle le fruit d'aubépine séché que nous avons utilisé, mais quelqu'un m'a dit que c'était un fraisier, pas une aubépine.

L'arbre aux fraises est le nom commun de Arbutus unedo. Son fruit très bosselé est comestible mais pas spécialement savoureux (le nom de l'espèce signifie «j'en mange un», car il suffirait de convaincre le mangeur de chercher une meilleure source de nourriture!). Contrairement aux aubépines à feuilles caduques, Arbousier est à feuilles persistantes. J'imagine que si vous n'avez vu que des fruits d'aubépine médicinale sous forme séchée, il serait facile de les confondre avec les fruits de l'arbousier. Le fruit d'aubépine chinoise a une surface relativement lisse, bien qu'il soit parsemé de lenticelles (qui permettent l'échange de gaz entre le monde extérieur et l'intérieur du fruit).

Nous ne sommes pas des professionnels de la santé, nous ne pouvons donc pas aborder les avantages médicinaux d'aucune plante. Cependant, il existe plusieurs espèces de Crataegus (aubépine) qui sont originaires de Chine, et certains d'entre eux ont des fruits considérés comme utiles aux fins médicinales que vous mentionnez. Les espèces qui reviennent le plus souvent sont Crataegus pinnatifida (shan zha) et Crataegus hupehensis. Dans l'article "Ressources d'aubépine (Crataegus) en Chine" (Taijun Guo et Peijuan Jiao, HortScience, Vol. 30 (6), octobre 1995), il existe une liste de toutes les espèces qui poussent dans diverses régions de Chine. Les plus utiles sont probablement ceux qui ont des fruits volumineux. Il existe également un certain nombre de variétés cultivées, en particulier de C. pinnatifida, C. scabrifolia, et C. hupehensis. L’usage médicinal de l’aubépine a également des antécédents en Europe, mais avec différentes espèces (principalement Crataegus monogyna- une mauvaise herbe nuisible non réglementée dans le comté de King - et Crataegus laevigata, précédemment appelé C. oxyacantha).

Si vous recherchez dans l'inventaire des pépinières en ligne les espèces d'aubépine chinoise mentionnées ci-dessus, vous verrez qu'un cultivar de Crataegus pinnatifida appelé «Red Sun» est disponible auprès de Raintree Nursery à Washington et One Green World dans l'Oregon. Vous pouvez certainement essayer de le cultiver ici, à condition que vous ayez le bon espace pour un arbre de 15 pieds qui a besoin du plein soleil. Lorsque les fruits mûrissent (à l'automne ici), vous pouvez même ramasser les graines, les remplir de pâte de haricots rouges, les embrocher et les tremper dans du sirop de sucre pour faire tanghulu, un régal pour le Nouvel An chinois.


Voir la vidéo: Que faire quand les feuilles de vos plantes jaunissent?