Nouveau

Benoîte - Les conseils pour la planter au jardin d'ornement !

Benoîte - Les conseils pour la planter au jardin d'ornement !


La benoite, une belle allure pour une plante presque sauvage !

Non, la benoîte n’est pas totalement une plante sauvage. Il existe des variétés dans la nature, notamment dans les zones de montagne. Ça fait bien longtemps que les horticulteurs ont su tirer le meilleur de cette belle plante. Un beau feuillage, dense et découpé, recouvre le sol d’où s’etirent de longues tiges. Tout en haut, trônent de belles et petites fleurs aux pétales arrondis et colorés. Il existe beaucoup de variétés avec différentes « robes », surtout dans les jaunes au rouges.

Nom botanique

Geum spp.

Type de plante

Plante vivace – rustique

Particularité

Résistante au froid (-20°). Très facile à cultiver. Résiste bien aux terres très calcaires.

Avantages au jardin

En dehors de son charme de « plante sauvage », à l’instar du coquelicot mais en moins chétive, la benoîte est d’une très grande résitance et bénéficie aussi d’une grande longévité. Elle se porte bien avec les expositions ensoleillées ou bien en mi-ombre. Il faut également citer également la durée de sa floraison, 4 à 5 mois, de mai à septembre!

Description

Des formes et des coloris, la benoîte existe avec des fleurs en coupe simple, semi-double, ou double. On trouve, sur sa palette de couleurs, le plus souvent les teintes allant du jaune vers le rouge, mais aussi des mauves, voire de l’ivoire…

« Elle a de quoi se faire aimer la dame ! »

L’info du jardinier

Comme souvent quand il s’agit des plantes d’ombre, la benoîte doit être plantée dans une zone bénéficiant d’un sol frais et riche en humus. Il est important, surtout en hiver, qu’il n’y ait pas d’eau stagnante. Donc, sol bien drainé exigé !

Au bon moment

• Mettez en place la plante en godets aux mois de mars et avril dans l’année en cours.

• Elles peuvent être plantées en septembre pour une floraison l’année suivante.

D’autres variétés

De petite tailles, et réelement sauvage :

• « Geum urbanum », à fleurs jaunes, idéale pour les haies.

• « Geum rivale » ses fleurs rouges aiment l’eau.

• « Mrs Bradshaw », fleurs à coupe double, de couleur rouge.

• « Beesh House », fleurs à coupe double, de couleur orange.

• « Lady Stratheden » cette variété mesure 50 cm de hauteur.

Il existe encore bien d’autres variétés chez les horticulteurs : À découvrir !

S’accorde avec

A planter avec :
• Des Asters.
• Des géraniums vivaces – elles suportent bien l’ombre également.
• Des fougères…

Avec ou sans jardin

Au jardin :

En massif, en bordure, en prairie d’ombre.

Et sans jardin ?

• La benoîte se sent bien en pot (de terre) également. Choisissez un pot de petite taille à moyenne 20cm.

Utilisez du terreau pour géraniums et ajoutez un 1/4 de sable en mélange (pouvoir drainant).

Floraison de la benoite :

Floraison longue – de mai à septembre

Exposition

Arrosage

Haut. et Largeur

Soleil à mi-ombre

En période
de sécheresse

40 x 70 cm

Espace entre les plants

Profondeur

30 à 50 cm

Ne pas enterrer
le collet

CC – Photo by and (c)2008 Derek Ramsey on Wikipedia.org


Benoîte orange ou Geum coccineum ‘Borisii’

Période de floraisonMai, Juin, Juillet, Août
Utilisation idéale pourMassif, Bordures et allées
ExpositionSoleil
Distance de plantation20 à 30 cm

La benoîte, reconnue pour son astringence

Geum urbanum se plait en montagne, dans les bois frais, les haies humides, en bordure de cours d’eau. Ses feuilles persistantes, légèrement duveteuses, sont découpées avec des petites folioles intercalées entre de plus grandes se terminant par un grand lobe denté. La benoîte est une cousine du fraisier avec qui elle a en commun la forme de ses fleurs en coupe à 5 pétales mais pas la couleur puisque la benoîte a des fleurs jaunes qu’elle porte, de mai à septembre, en haut de tiges bien dressées pouvant atteindre 40 à 60 cm. Les fruits qui suivent les fleurs forment des aigrettes aux aiguillons crochus qui se collent aux vêtements et aux poils des animaux. Le rhizome dégage une odeur de clou de girofle lorsqu’on le réduit en poudre ou lorsqu’on froisse son chevelu de racines.

La benoîte se cultive en massifs et rocailles dans un sol humifère, frais et bien drainé à mi-ombre ou soleil léger. La plantation se fait au printemps à raison de 6 à 9 pieds/m², et une division tous les 3 ans, après la floraison, peut être faite. Un tuteurage peut être prévu pour éviter que les fleurs ne se couchent à cause du vent.


Le genre Geum compte environ 35 espèces au total dont les plus cultivées au jardin sont Geum coccineum aux fleurs rouge brique de mai à juillet, Geum chiloense, originaire du Chili, un peu moins robuste, aux fleurs écarlates de juin à septembre, et la benoîte des ruisseaux (Geum rivale) qui appréciera davantage de fraicheur et d'ombre, aux fleurs pendantes campanulées rose intense à rouge-orangé foncé. Concernant Geum reptans (15cm) aux fleurs jaune vif, elle ne pousse qu'en montagne, dans les fissures de rocher ou les éboulis.

Vous trouverez une grande variété d'hybrides, à l'origine d'un retour remarqué de la benoîte au jardin, puisqu'une large palette de tons, de formes et de durée de floraison est proposée.

(crédit photo 1 : FarOutFlora - CC BY 2.0)


Quelles sont les précautions à prendre quant à l’utilisation de la benoîte ?

La benoîte doit être prise avec précaution et ses doses doivent être respectées, car un surdosage peut avoir des effets nocifs.

Si vous utilisez cette plante en décoction, il est important de respecter les doses prescrites par votre médecin.

Autre précaution à considérer : pour consommer ou préparer un remède à base de benoîtes, il est important de ne pas utiliser un récipient en fer.


Comment cultiver la benoîte ?

Contrairement aux autres plantes vivaces, la Benoîte des montagnes ne vit pas très longtemps. Il est d’ailleurs recommandé de diviser les touffes tous les trois ans si vous voulez garder vos Benoîtes le plus longtemps possible. Bien que sauvage, cette plante se cultive très bien en massif, rocaille, bordure ou encore en potée.

Deux périodes sont favorables à sa plantation : le printemps ou l’automne, toujours hors périodes de gel. Si vous souhaitez la cultiver dans votre jardin, veillez à ce que le sol soit bien drainé, frais et riche. La terre quant à elle peut être neutre, acide ou calcaire.

Crédits : vili45 / iStock


Conseils de plantation pour la Geum reptans

Si vous souhaitez planter des benoîtes rampantes dans votre jardin, vous pouvez planter les graines directement dans votre jardin après les dernières gelées printanières, ou les faire démarrer en serre pendant environ deux mois avant les dernières gelées. Comme elles s’étalent, il est préférable de laisser suffisamment d’espace entre elles.

Cependant, évitez les zones avec un sol argileux lourd ou dans les zones où l’eau peut s’accumuler. Elles poussent mieux en plein soleil et dans un sol bien drainé, et préfèrent un sol neutre ou légèrement acide.


Video: DECOUVERTE ET PRÉSENTATION DE MAGNIFIQUES VARIÉTÉS DARBRES ET DARBUSTES DECORATIFS