Neuf

Pachypodium

Pachypodium


Pachypodium

Pachypodium est un genre qui s'adapte facilement aux climats arides avec peu d'eau. Il fait partie de la famille des Apocynacées et ses origines peuvent être identifiées en Afrique australe où Madagascar apparaît également. Ce type de plante compte une vingtaine de variétés

Apparemment pas gracieuse, cette plante à grosse tige grasse se développe principalement verticalement, prenant la forme d'un arbre; pour cette raison, il est également appelé "palmier de Madagascar". Sa tige a un élargissement à la base qui a tendance à se resserrer sur le dessus où elle se ramifie; il produit généralement peu de branches, de trois à cinq sur lesquelles se développent alors les feuilles acuiformes.

Grâce à la forme de la tige, la plante est capable d'accumuler des réserves d'eau suffisantes qui lui permettent de résister longtemps dans les endroits arides.

Une autre particularité du Pachypodium est la présence de petites excroissances sur la tige, qui lui permettent de bénéficier de tous les bienfaits du soleil (photosynthèse) même si les feuilles ne sont pas là. En fait, en hiver, la plante a tendance à les perdre.

Toutes les variétés de Pachypodium ont des épines, bien que certaines les aient plus développées. La plante atteint également une hauteur de 6 mètres.


Environnement et exposition

C'est une plante plutôt résistante à la chaleur, mais les températures minimales ne doivent jamais être inférieures à 10 degrés.

Le meilleur endroit pour mettre un Pachypodium est dans un endroit lumineux et bien ventilé; il tolère le soleil direct, mais il est préférable de le placer dans une zone plus protégée pendant les heures les plus chaudes, surtout en été.


Terre

Le Pachypodium aime les sols à grain poreux et qui permet une bonne évacuation de l'eau. Le compost du sol doit être fertilisé et

un quart de matériau de drainage tel que du sable ou de la pouzzolane doit également être ajouté. Vous pouvez opter pour l'utilisation de composés déjà préparés et adaptés aux cactus, auxquels il faut cependant ajouter une partie de tourbe.


Plantation et rempotage

Selon l'espèce Pachypodium, cette plante peut être rempotée à partir de février et à l'approche du printemps. Ce n'est pas un type de plante qui pousse trop vite, donc le rempotage peut être fait en toute sécurité tous les trois ans environ, en utilisant un pot légèrement plus grand.


Arrosage

Dans la période de mars à septembre, Pachypodium nécessite un arrosage constant, tandis qu'en hiver, il diminue considérablement. Si la plante est placée à l'intérieur, mais sans chauffage, elle peut même être suspendue pendant l'hiver. L'eau doit être donnée lorsque le sol est sec pendant au moins quelques jours. La dose d'eau pour une plante de taille moyenne est d'environ 300 ml.


Fertilisation

Pendant la saison estivale, Pachypodium doit être fertilisé au moins deux fois par mois avec des engrais à faible teneur en azote. Cet élément fait pousser la plante trop rapidement, affaiblissant sa défense contre les ravageurs et les moisissures.


La reproduction

Le Pachypodium se reproduit principalement par graines. Cette pratique est compliquée et nécessite une excellente prédisposition à la botanique; pour les débutants, il est difficile pour la graine de se développer en semis. Le Pachypodium peut se reproduire par bouture.


Taille

La plante perd naturellement ses feuilles en hiver et la taille n'est nécessaire qu'en cas de feuilles jaunes, flétries ou abîmées.


Floraison

Les fleurs du Pachypodium sont généralement blanches, à cinq pétales, et apparaissent sur le dessus; certaines variétés atteignent des couleurs jaunâtres et roses. Ces fleurs sont vraiment spectaculaires, mais dans la culture en pot, il ne sera presque jamais possible d'assister à cet événement. Les fleurs ont une forme d'entonnoir; le Pachypodium fleurit pendant la saison estivale.


Maladies et parasites

Le Pachypodium est une plante succulente et à ce titre il subit l'attaque des cochenilles; ce problème est facilement résolu. Utilisez un coton-tige imbibé d'alcool et frottez doucement les feuilles jusqu'à ce que le parasite soit éliminé.

Un autre élément qui pourrait endommager la plante est un excès d'arrosage qui conduit souvent à la présence de champignons.

Au printemps, le Pachypodium doit être protégé avec des insecticides à large spectre; attention à ne pas l'utiliser si les plantes sont en fleurs.


Vente

Pachypodium peut être trouvé dans des pépinières bien approvisionnées et est généralement vendu lorsque la plante mesure environ 30 centimètres de haut. Le coût moyen d'une usine est d'une trentaine d'euros.


Espèces les plus communes

Pachypodium Saundersii est peut-être l'espèce la plus répandue; cette variété reste petite et dépasse à peine un mètre et demi. Ses fleurs restent blanches et c'est l'espèce à la croissance la plus rapide.

Pachypodium Baronii se caractérise par une floraison rouge intense et par la présence de petits fruits, dont les graines sont traitées.

Pachypodium Horombense a vraiment une forme curieuse; sa tige est particulièrement trapue, ventrue et courte. Il pourrait ressembler à un bonsaï en raison de sa forme. Ses fleurs sont jaunes et de grande taille.


Curiosité

Pachypodium appartient à la même famille que Adenium et Oleander.

Ses épines sécrètent des substances toxiques, vous devez donc faire attention à toutes les piqûres qui pourraient causer des irritations cutanées gênantes.




M2 • 16

Extraits d'Il Giardino Fiorito

En 2001, grâce à mon travail de graphiste éditorial indépendant, j'ai eu l'opportunité d'obtenir un accord de collaboration avec la maison d'édition Edagricole de Bologne, reconnue comme la plus importante entreprise du genre en Italie. Il est arrivé que la journaliste Elena Tibiletti, alors coordinatrice éditoriale du magazine historique Il Giardino Fiorito (fondé en 1931 par Mario et Eva Calvino), a pris conscience de mes compétences et a accepté de m'impliquer dans la rédaction de quelques articles informatifs dédiés aux plantes succulentes. . Compte tenu du caractère extrêmement générique du magazine, j'ai choisi des sujets faciles à traiter.

  • Festival d'automne (Ariocarpus dans la nature et en culture)
  • Cactus anciens (notes sur le genre Pereskia)
  • Les cactus chapeau turc (notes sur le genre Melocactus)
  • Un gigaro succulent (notes sur Zamioculcas zamiifolia)
  • Lauriers roses du désert (notes sur le genre Pachypodium)
  • Bleuets du désert (Notes sur le genre Myrtillocactus)
  • Obèses et apparentés (notes sur les espèces globuleuses de Euphorbe)
  • Une Mme Echeveria (notes sur le genre Echeveria, et en particulier E. lauii)
  • Plantes menacées, conseils d'utilisation (sur le commerce illégal des plantes succulentes menacées)
  • Ferocactus, le 'baril cactus' (notes sur le genre Ferocactus)

Publié le Volume LXVII en 2001.


Alberto Grossi

Je vis dans le nord de l'Italie, l'équivalent de la zone USDA 8. Je cultive des plantes depuis l'âge de 13 ans. Si je pouvais (de la place, du temps et de l'argent), je ferais pousser toutes sortes de plantes, des fougères au séquoia. Comme j'ai un petit jardin et que les hivers sont humides et froids, j'ai commencé à ramasser des bulbes de croissance d'été qui peuvent être stockés en hiver dans le garage puis j'ai fait une petite véranda où prendre soin des bulbes de croissance d'hiver. Je m'intéresse particulièrement aux Amaryllidacées, mais j'ai des représentants de nombreuses familles. À côté des bulbes, j'aime et cultive des orchidacées (Brassavola, Cattleya, Vanda, Dendrobium.), Des jasmin (blanc, rose, jaune), des cactacées (trésors du Mexique - Ariocarpus, Astrophytum, Pelecyphora, Leucthenbergia, Lophophora - et épiphytes - Selenicereus, Hylocereus, Rhipsalis, Disocactus, Epiphyllum), gingembre (surtout Hedychium), Hoya, Euphorbia de Madagascar, Aloès d'Afrique du Sud et de Madagascar, Pachypodium et autres plantes succulentes d'Afrique du Sud. Un autre de mes intérêts est les livres et gravures botaniques. J'écris habituellement pour un magazine mensuel italien (Il Giardino Fiorito) consacré aux plantes et aux jardins. Mon travail est assez différent du jardinage, je suis médecin. Mais j'étudie pour un diplôme en sciences naturelles. En ce moment, j'organise une exposition d'illustrations botaniques italiennes contemporaines. Je pense que ma folie n'a pas de limite.


Recherche par paramètres

Famille Gentil

Consultez le catalogue complet

FLEURS À FLEURS DOUBLES ET DOUBLES

GRANDES FLEURS ET TRÈS RÉFLÉCHISSANT EN ÉTÉ

TRÈS ROBUSTE AVEC UNE FLORAISON EXCEPTIONNELLE

FLORAISON D'ÉTÉ TRÈS PARFUMÉE

PETIT ARBRE À LA FLORAISON D'ÉTÉ TRÈS PARFUMÉE

FLORAISON D'ÉTÉ ET FEUILLES JAUNES EN AUTOMNE

ARBUSTE À FEUILLES CADUCA AVEC FLORAISON D'ÉTÉ ROSE CHARGE

ANNUEL POUR LES ZONES D'OMBRE À FEUILLES MULTICOLORES


Vidéo: Мадагаскарская пальма. Пахиподиум ламера